Livret foncier en Algérie

Publié le 2019-05-26 20:04:03

La définition du livret foncier en Algérie. Comment obtenir le livre foncier de la conservations foncières et combien ça coûte de se faire délivrer un livret foncier en Algérie.


Qu'est-ce qu'un livre foncier ? Le livret foncier est considéré en Algérie, comme étant l'un des documents les plus importants délivré par l’administration au propriétaire d’un bien immobilier, afin de lui permettre de prouver son droit de propriété. Le livre foncier indique également la circulation des droits immobiliers du bien en question. Le livret foncier en Algérie est fourni au propriétaire du bien immobilier après avoir mené enquêté pour authentifier la propriété et la délimiter d’une manière très précise, et ce, par le biais de la procédure du cadastre.

Quelle différence entre le livre foncier temporaire et le livret foncier définitif Le livret foncier temporaire ou l’extrait provisoire du livret foncier, est valable uniquement pour la construction ou la rénovation d’un bien immobilier, ou tout changement ou réfection de la propriété immobilière, à l'exception de la vente. Le livret foncier provisoire n’ouvre pas droit à la vente du bien jusqu'à la délivrance du livret foncier définitif.

Comment obtenir le livret foncier en Algérie ? Pour obtenir le livret foncier d'une propriété ou un bien immobilier en Algérie et se faire délivrer le livret foncier, le propriétaire du bien concerné doit se rapprocher des services de la conservation foncière du lieu où se situe le bien immobilier, afin de déposer un dossier contenant les documents ci-après cités. Lorsqu’il y a vente d’un bien immobilier disposant d’un livret foncier, le transfert de propriété donnera lieu seulement à la mise à jour du livret foncier qui sera déposé par l’ancien propriétaire à la conservation foncière et remis au nouveau propriétaire, conformément au à l’article 46 du décret n° 76-63 relatif à l’institution du livre foncier.

Quels sont les documents nécessaires pour la délivrance du livre foncier 1. PR 19, qui est un bordereau relatif à la première formalité, délivré par la conservation foncière, à remplir et à signer et légaliser par le 2. L’extrait de naissance n° 12 du concerné 3. Une copie certifiée conforme de la carte nationale d'identité ou de toute autre pièce d'identité prouvant la nationalité algérienne. 4. Une copie certifiée conforme du titre de propriété (acte notarié, acte administratif, contrat de donation, ...) ou tout autre document prouvant la propriété.

Les droits à payer lors de la délivrance du livret foncier en Algérie : Toute inscription ou publication d’un bien immobilier: 500 dinars algériens. Duplicata du livret foncier en cas de perte ou de vol : 500 dinars algériens.

Où se trouvent les services de la conservation foncière en Algérie ?

L’adresse des services de la conservation foncière de la wilaya d'Alger
L’adresse des services de la conservation foncière de la wilaya de Blida
L’adresse des services de la conservation foncière de la wilaya de Tipaza
L’adresse des services de la conservation foncière de la wilaya de Boumerdes
L’adresse des services de la conservation foncière de la wilaya de Tizi Ouzou

Les textes législatifs et réglementaires régissant le livre foncier en Algérie Ordonnance n° 75-74 du 12 novembre 1975 portant établissement du cadastre général et institution du livre foncier Loi n ° 90-30 du 1er décembre 1990 portant loi domaniale. Loi n ° 03-22 du 28 Décembre 2003 portant loi de finances 2003. Loi n ° 07-12 du 30 Décembre 2007, portant loi de finances 2008. Décret n°76-63 du 25 mars 1976, relatif à l’institution du livre foncier.

En ce qui concerne les dispositions relatives à l'institution du livre foncier Décret exécutif n° 91-454 du 23 novembre 1991 fixant les conditions et modalités d'administration et de gestion des biens du domaine privé et du domaine public de l'Etat (page 1892 : JORA N° 60 DU 21/11/1991) Arrêté ministériel n° 13 du 25 Mai 2009 fixant le montant et les modalités de versement au profit du Trésor des droits perçus à l’occasion des prestations fournies par les conservations foncières. Instruction n°16 du 24 mai 1998 relative a la conduite des opérations cadastrales et d'immatriculations foncières.